Madmagz : Retour d’expérience d’un professeur des écoles

Cette semaine, nous vous proposons le retour d’expérience de Baptiste Genestin, professeur des école à l’Ecole Internationale de New York. Toutes les semaines, ses élèves et lui publient un numéro de leur magazine en utilisant Madmagz, profitant d’un outil gratuit, simple et facteur important de motivation.

baptiste-genestin

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Professeur des Ecoles depuis 13 ans et ai enseigné dans plusieurs écoles et à différents niveaux (de la Maternelle au CM2), en France (Troyes et Nice) et aux Etats-Unis (Seattle et Los Angeles). J’ai également occupé les fonctions de directeur d’école à deux reprises : en école maternelle (6 classes) et en école élémentaire (9 classes). J’ai une formation scientifique avec une licence de biochimie. Après le concours d’enseignant, j’ai eu l’occasion de suivre une licence FLE (Français Langues Etrangères) et cette année je suis inscrit en licence 3 d’anthropologie. Je suis également maître-formateur depuis 2009 et j’ai occupé un poste de coordinateur/conseiller pédagogique au Lycée International de Los Angeles pendant 4 ans. Je viens d’arriver à New York et c’est ma première année à l’Ecole Internationale de New York. Je suis responsable du programme français de la classe de CM2 et suis également le coordinateur pédagogique de l’élémentaire.

Quel fut votre projet de classe avec Madmagz ?

Madmagz fait partie intégrante du projet de classe. Toutes les semaines, les élèves doivent publier un numéro de leur magazine. La classe est ouverte sur le monde et la communication entre les deux se fait dans les deux sens : nous recevons des informations du monde par internet, twitter, l’actualité, les journaux,…. Mais nous communiquons aussi avec les autres par twitter, pinterest, emails, et notre magazine madmagz.
Ce magazine a deux objectifs principaux : faire écrire les élèves mais aussi les faire réflechir sur leurs apprentissages. En effet je leur demande d’écrire sur des moments de classe et ainsi ils doivent expliquer pourquoi ils font les choses et pourquoi je leur propose telle ou telle situation pédagogique. La démarche d’apprentissage est toujours explicite. Ils savent ce que j’attends d’eux et arrivent mieux à se projeter.

Les enfants sont maîtres de leur magazine. Ce sont eux qui font tout !

photo (11)

Comment avez-vous organisé le travail avec vos élèves ?

Les enfants sont maîtres de leur magazine. Ce sont eux qui font tout ! Du choix des sujets à la rédaction des articles, en passant par mise en page du magazine et jusqu’à la recherche de photographies. Les magazines vont ainsi en s’améliorant car toutes les semaines nous analysons le produit fini et essayons de trouver des solutions pour rendre le magazine plus clair et lisible.
Pendant la semaine, ils rédigent des articles seuls ou à deux. et le vendredi c’est le jour ou la classe est complètement transformée en salle de rédaction. Les élèves mettent en ligne les articles grâce à l’option de collaboration. Tous les articles sont donc rapatriés sur un même compte et il n’y a plus qu’à remettre les articles dans l’ordre et faire le sommaire.

Les élèves montrent une motivation grandissante semaine après semaine. Je pense que la plateforme que Madmagz propose y est aussi pour quelque chose, car très vite, ils peuvent avoir un produit fini de qualité.

Comment les élèves ont-ils réagit à ce projet ? Et leurs parents ?

Les élèves montrent une motivation grandissante semaine après semaine. Ils se sont complètement appropriés le projet. Je pense que la plateforme que Madmagz propose y est aussi pour quelque chose, car très vite, ils peuvent avoir un produit fini de qualité. Il n’y a donc pas de place pour le découragement. C’est la première année où mes élèves écrivent autant et ne rechignent pas pour améliorer et corriger leurs textes. Ils savent que leurs articles vont être lus par bien plus de monde que leurs parents et leur maître.
Les parents quant à eux, sont absolument ravis. Ils sont très fiers de pouvoir lire les textes de leurs enfant sur un format numérique facile d’accès. Ils partagent le lien du magazine avec les grands-parents. Le magazine de la classe devient un vrai outil de communication trans-générationnel.

Avez-vous été satisfaits par le résultat ?

Inutile de dire que je suis ravi du résultat. Non seulement les enfants sont motivés mais en plus ils en redemandent. Tout est très facile d’utilisation. Copier-coller le texte est simplissime et les photos d’internet n’ont pas besoin d’être téléchargées grâce à la fonction URL.

Madmagz vous semble-t-il être un bon outil pédagogique ? Quelles sont les domaines qui pourraient faire l’objet d’amélioration ?

Madmagz est un excellent outil pédagogique. Facile d’utilisation et juste assez formaté pour ne pas perdre de temps dans la mise en page. Le fait que tout soit déjà préfiguré facilite l’utilisation par les enfants.
En revanche, s’il était possible d’avoir différentes taille de caractère dans une même boite de texte, ce serait l’idéal.
Au niveau des photos, si nous avions la possibilité de zoomer ou dezoomer pour avoir une plus grande flexibilite au niveau du cadrage, ce serait vraiment un grand pas en avant car les enfants sont souvent déçus de ne pas pouvoir mettre la photo qu’ils souhaitent. Et si une fonction permettaient de tourner la photo de 90 degrés, cela faciliterait aussi l’importation de photo depuis un iphone.
J’attends aussi avec impatience la version ipad de Madmagz (NDLR : promis, ça arrive !)

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Merci a toute l’équipe de permettre à des classes d’utiliser Madmagz de façon gratuite.

Un grand merci à Baptiste pour ce témoignage précis sur sa façon de travailler avec Madmagz. Retrouvez d’autres retours d’expérience de Madmagz sur ce blog ! Et voici le dernier numéro réalisé par la classe.

Magazine créé avec Madmagz.