Réalisation d’un journal scolaire entre la France et les Etats-Unis !

Vous vous demandez certainement comment un journal scolaire a pu traverser l’Atlantique. Réponse dans ce précieux témoignage de Matthieu HETROIT, chef d’établissement de l’école Floryce BLANCHERY, à l’initative de ce journal inter-classes réalisé conjointement par les élèves de son école et ceux de l’école internationale de New York.

Cet article vous est proposé par Madmagz

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Matthieu HETROIT, enseignant et chef d’établissement de l’école Floryce BLANCHERY à Saint Maurice sur Dargoire (69). Je suis l’enseignant de la classe des élèves qui ont écrit le magazine.

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce journal scolaire ? Qui l’a réalisé ?

Notre journal a été rédigé par les deux classes, celle de l’école Floryce BLANCHERY à Saint Maurice sur Dargoire et la classe de l’école internationale de New York qui sont des CM2. C’est un partenariat ponctuel mais qui doit engager une correspondance par la suite. C’est donc un magazine inter-classes.

Comment vous est venue l’idée de créer un magazine ?

Ce magazine est le fruit d’une idée venue en rencontrant sur Twitter Baptiste, un professeur de français de l’école international de New York, qui faisait déjà lui-même, un magazine avec sa classe*. Je me suis dit dans le cadre du projet sur la différence de notre école, on pouvait réaliser quelque chose avec eux, et créer du lien.

L’espionnage de la NSA, le Derby Lyon-Saint-Etienne, les Web Comedy Awards… Comment avez-vous choisi vos sujets ?

Dans le cadre de la semaine de la presse et des médias, on s’est dit avec Baptiste, qu’une revue d’actualités, c’était pas mal.

Comment avez-vous organisé le travail avec vos élèves ?

Nous avons utilisé un Etherpad pour pouvoir écrire les articles. Les élèves ont ensuite récupéré systématiquement les photographies et les sources, qu’ils ont mis sur le disque réseau de l’école. Ensuite, certains élèves avaient des adresses e-mail donc génial pour la rédaction, sinon ils sont passés à tour de rôle sur le magazine au TBI. Ils étaient par deux ou trois.

À qui s’adresse-t-il ? Qui sont vos lecteurs ?

Aux classes Twitter et aux parents de l’école. Pour rappel, les classes Twitter francophones sont regroupées par le site http://www.twittclasses.fr/  . Il s’agit de classes à l’école primaire et au collège qui utilisent Twitter dans leur quotidien pour leurs activités pédagogiques.

Avez-vous eu des retours sur votre magazine ? Comment est-il perçu ?

Nous avons eu quelques retours des familles, et quelques retours très positifs de classes et de collègues sur Twitter. Les familles apprécient en effet la qualité du magazine et le développement de compétences que cela engendre chez les enfants. Les autres collègues ont apprécié la qualité du magazine et le fait de faire un projet abouti de A à Z.

De même, comment les élèves ont-ils réagi à ce projet ? Et leurs parents ?

Les élèves ont adoré ! On en refait un sur la classe de découverte !

Madmagz vous semble-t-il être un bon outil pédagogique ?

Oui, il s’agit d’un très bon outil pédagogique car la réalisation et la production sont très belles. Je pense qu’il faudrait pouvoir déplacer les zones d’insertion d’images ou de textes, même en version gratuite. Et mettre de la 3 dimensions…pour donner un effet éblouissant !

 Le mot de la fin ?

Continuez à développer… L’abonnement à 150 € est une bonne idée ! A voir dans les gros établissements si cela peut convenir !

 Merci infiniment pour ce témoignage et bonne continuation !

*Lire notre retour d’expérience de Baptiste Genestin ici A mag created with Madmagz.

Pour télécharger notre Livre Blanc

Osons Innover vous est proposé par Madmagz, un site qui permet de créer des journaux scolaires au format web, PDF ou papier.