Création de La Pagode, journal du Lycée Français International de Pékin

journal scolaire lycée Pékin

Points-clés

  • Projet pédagogique : Création de La Pagode, journal du Lycée Français International de Pékin
  • Objectifs pédagogiques : Compétences TICE, éducation aux médias, approfondir les connaissances
  • Responsable du projet : Audrey Bailbé, professeur-documentaliste
  • Établissement : Lycée Français International de Pékin
  • Niveau scolaire : Seconde
  • Matière : Français
  • Outils : Madmagz, blog

A l’occasion de la publication du 4ème numéro, Audrey Bailbé, professeur-documentaliste, actuellement en détachement au Lycée Français International de Pékin, nous livre un superbe témoignage sur la réalisation de son journal numérique La Pagode. Une publication qui a « pour vocation de faire connaître Pékin et la Chine à ceux qui ne connaissent pas, ainsi que les événements du lycée, la vie des lycéens ».  Bonne lecture !

Bonjour Audrey Bailbé. Qui se cache derrière ce superbe journal scolaire La Pagode ?

Je suis professeur-documentaliste, actuellement en détachement à l’étranger et j’exerce cette année au Lycée Français International de Pékin. Avant cela, j’ai exercé en France, en collège puis en lycée général et technologique.

Quel rôle avez-vous joué dans la réalisation de votre magazine La Pagode ?

Pour la réalisation du magazine La Pagode, j’ai joué le rôle de rédacteur en chef.

J’ai décidé, en début d’année, de créer avec des élèves un journal numérique. Il s’agissait au départ uniquement d’un blog, puis (…) un de mes élèves a découvert votre site et nous avons décidé de l’adopter, simultanément à notre blog.

Dans quel cadre est né ce projet de magazine avec Madmagz ?

Ce projet est né dans le cadre d’un cours d’AP (un dispositif d’accompagnement personnalisé destiné à approfondir les connaissances, les compétences et la méthodologie des élèves), avec un niveau d’élèves de seconde. Ce cours se déroulait toute l’année, sur deux heures hebdomadaires, par sessions de 4 à 6 semaines à chaque fois, avec des élèves volontaires qui avait choisi ce cours, dont la thématique était « la presse ». J’ai décidé, en début d’année, de créer avec des élèves un journal numérique. Il s’agissait au départ uniquement d’un blog, puis, comme je vous l’ai dit plus haut, un de mes élèves a découvert votre site et nous avons décidé de l’adopter, simultanément à notre blog.

A qui est destiné ce magazine ?

Ce journal a pour vocation de faire connaître Pékin et la Chine à ceux qui ne connaissent pas, ainsi que les événements du lycée, la vie des lycéens. Je trouvais intéressant de faire connaître aux élèves, outre la rédaction d’articles, un outil numérique tel qu’un journal en ligne.

Je trouvais intéressant de faire connaître aux élèves, outre la rédaction d’articles, un outil numérique tel qu’un journal en ligne.

Comment avez-vous organisé le travail avec les élèves ?

Nous bénéficions à chaque session d’AP, de 5 à 6 semaines, selon le découpage du calendrier scolaire. Le travail s’est organisé comme suit :

  • présentation du projet aux élèves, discussion avec les élèves de sujets possibles, selon l’actualité, leurs envies.. pendant la première séance. -séances ultérieures : recherches d’informations, interviews, rédaction des articles
  • séance finale : mise en ligne des articles sur le blog et sur Madmagz. Ces séances étaient modulables selon le degré d’avancement des travaux des élèves mais nous avons toujours réussi à « boucler » plus ou moins nos numéros dans les délais. Ce sont donc bien les élèves qui ont rédigé les articles dont ils étaient responsables. J’avais alors un rôle de correcteur et rédigeais parfois moi-même l’éditorial ou un article.

Combien de temps consacrez-vous à la réalisation de ce magazine ?

En temps de présence avec les élèves, à chaque session : de 10 à 12h (en comptant le choix du sujet, les recherches, l’écriture, la mise en ligne) Hors temps de cour, par moi-même : environ 5 à 6h pour tout finaliser, relire et publier

Ce sont (…) les élèves qui ont rédigé les articles dont ils étaient responsables. J’avais alors un rôle de correcteur et rédigeais parfois moi-même l’éditorial ou un article.

Comment les élèves ont-ils réagi à ce projet ? Et les professeurs ?

Les élèves venaient sur la base du volontariat à ce cours (ils avaient le choix entre plusieurs cours assurés par d’autres collègues) et avaient donc, le plus souvent, une motivation pour le projet. Le temps court des sessions leur mettait une certaine pression pour terminer mais leur permettait de voir le projet « abouti » sous forme de numéros à chaque fois, que je publiais sur le site de notre lycée, ainsi que sur le blog de notre CDI. Je leur laissais également le choix de leur sujet d’article, dans un cadre éducatif. En revanche, j’ai pu constater que beaucoup n’était pas très familier avec la pratique du blog ou d’un journal en ligne. Cela m’a surprise mais peut s’expliquer par le fait  que nous sommes en Chine, avec un connexion internet très difficile, ce qui rend les travaux pédagogiques difficilement conciliables avec les outils numériques. Nous devions également tenir compte du gouvernement politique chinois, qui nous imposait une certaine réserve quant à nos propose sur le pays. Je n’ai pas eu beaucoup de retour de la part des parents, si ce n’est quelques commentaires sur deux articles. J’ai collaboré, pour certains articles et numéros, avec le professeur de lettres des élèves, ainsi qu’avec un des infirmiers scolaires pour les thématiques liées à la santé. Les autres professeurs, interviewés par des élèves par exemple, ont paru contents.

Avez-vous été satisfait du résultat ?

Oui, je suis satisfaite du résultat, qui donne un aspect assez « professionnel » à chaque numéro du magazine et lui donne une certaine allure. J’aime beaucoup le fait de pouvoir tourner les pages, avoir une mise en page « magazine », faire un couverture perso et je trouve que cela valorise le travail des élèves. En revanche, je déplore que la version gratuite que nous utilisons nous oblige à jongler avec les formats d’images et d’articles. J’ai constaté que les élèves avaient un peu de mal lorsqu’ils saisissaient leurs articles. Mais encore une fois, la lenteur de la connexion internet ne facilite pas les choses ici.

Je suis satisfaite du résultat, qui donne un aspect assez « professionnel » à chaque numéro du magazine et lui donne une certaine allure.

Avez-vous eu des retours positifs ?

Oui, j’en ai eu, de la part des élèves et des professeurs.

Avez-vous d’autres projets en cours ?

Pour la dernière session d’AP de l’année, nous réalisons en ce moment des petits reportages vidéos cette fois-ci avec les élèves, sur le lycée et les alentours de ce dernier, afin d’informer en images sur ce sujet. Pour l’instant, je ne sais pas sous quelle forme nous allons publier ces reportages mais il n’y aura évidemment pas de numéro écrit de La Pagode. En revanche, je souhaite continuer à utiliser Madmagz, avec d’autres élèves et niveaux, dans le futur.

Madmagz vous semble-t-il être un bon outil pédagogique ?

Oui, cela me semble un bon outil pédagogique pour montrer concrètement aux élèves l’élaboration d’un journal numérique. En revanche, la version gratuite oblige, comme je le disais, à coller au format des pages et des encadrés, ce qui est parfois difficile pour la saisie. Un plus grand choix de pages serait aussi le bienvenue.

Madmagz me semble un bon outil pédagogique pour montrer concrètement aux élèves l’élaboration d’un journal numérique.

Quels sont les résultats observés sur les élèves ?

Je pense que cela peut les aider à développer des compétences avec des outils de création et de publication numériques : mise en ligne, mise en page, choix d’image… Cela peut être un atout pour plus tard, dans leur travail, et avec le numérique.

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Oui, j’aimerais bien pouvoir imprimer en PDF nos numéros, pour pouvoir le diffuser aussi sous format papier, car j’ai constaté que le format numérique nous privait aussi d’une partie du lectorat du lycée, qui ne pense pas forcément à se rendre sur le site ou le blog du CDI. Le chargement est aussi parfois long et décourage certains lecteurs. Les limites du numérique….

Merci infiniment pour ce témoignage très instructif et très complet ! Encore bravo pour cette belle utilisation de Madmagz et bonne continuation !

Découvrez les 3 et 4ème numéros de La Pagode !

A mag created with Madmagz.

A mag created with Madmagz.