Student Express : des élèves d’anglais réinventent la presse anglosaxonne

Découvrez aujourd’hui le témoignage de Julien Hazotte, professeur documentaliste au collège Georges Brassens de Granges sur Vologne (88640), sur un projet pour le moins original : la réalisation d’un journal scolaire au contenu imaginaire. Endossant le rôle de journalistes, des élèves de 3ème ont rédigé dans la langue de Shakespeare des articles relatant des informations totalement fictives, laissant la part belle à la créativité des collégiens. Seule condition imposée : fonder son récit sur des photos collectées dans la presse anglo-saxonne. Vous ne vous étonnerez donc pas de lire que Madonna a pris sa retraite pour rejoindre un couvent ou encore qu’une loi américaine a obligé l’armée à repeindre en couleurs vives les machines de guerre.

Student Express, un journal de classe imaginaire

Le projet

Student Express est un journal scolaire contenant des articles en anglais rédigés par des élèves de 3°. Leur mission ? Choisir dans la presse anglaise des photos puis les détourner pour inventer autour de celles-ci des articles totalement imaginaires et sans aucun lien avec les articles d’origine.

 Les parties prenantes

C’est Julien Hazotte, professeur documentaliste au collège Georges Brassens de Granges sur Vologne (88640), qui est à l’initiative du projet.

J’ai découvert l’existence de Madmagz en stage de formation dans le cadre des utilisations pédagogiques des ressources numériques.

Il a commencé un travail avec la professeure d’anglais, Mme Leslie Marchal, autour de la presse lorsqu’il a découvert Madmagz. « Cela nous a sauvé pour trouver la forme de la production finale demandée aux élèves », confie-t-il.

Répartition des rôles

Les élèves dans le rôle du journaliste

Les élèves étaient répartis en 6 équipes, chaque équipe en charge de rédiger un article sur un sujet libre et imaginaire. Vous trouverez donc dans ce journal de classe des « news » pour le moins insolites : une loi américaine qui oblige l’armée à repeindre en couleurs joyeuses les machines de guerre car les filles du Président trouvaient les couleurs trop ternes ; un café cible d’une attaque à la bombe explosive car le gérant n’a pas payé son fournisseur de drogues ;  les retrouvailles d’un fils avec son père après que ce dernier a été pris en otage par des pirates maritimes ; l’amour impossible au 19ième siècle entre un fermier et une femme de la middle-class américaine ; Madonna qui prend sa retraite pour rejoindre un couvent et enfin un tournage hollywoodien qui tourne mal et dont la star décède.

Les professeurs dans le rôle du rédacteur en chef

Julien Hazotte explique : « Mme Marchal et moi-même avons aidé les élèves à rédiger les articles. Les articles ont ensuite été corrigés par leur professeure. Les élèves m’ont confié leur photo sélectionnée que j’ai ensuite scannée. Une fois les photos scannées, j’ai préparé le squelette du journal en préparant en amont toutes les pages nécessaires à la rédaction du journal. Comme nous manquions de temps et que nous utilisions Madmagz pour la première fois, nous avons préféré que les élèves n’aient que les articles à taper en direct sur le site ».

Résultat : un franc succès !

Des élèves conquis

« Les élèves ont réagi très favorablement à la création de ce magazine, ils trouvaient l’idée originale. C’est la première fois qu’ils réalisaient une production interactive dont ils pouvaient voir le résultat en temps réel. Ils pouvaient donc modifier leur mise en page, leur taille et couleur de texte pour améliorer le résultat. Un élève était chargé de vérifier le résultat final et conseillait des modifications aux équipes ».

Les élèves ont réagi très favorablement à la création de ce magazine, ils trouvaient l’idée originale.

Des professeurs séduits

« Les autres professeurs ont bien aimé l’idée et vont sûrement utiliser davantage cette forme de production à l’avenir. La réalisation a été assez confidentielle même si le résultat était consultable sur l’espace numérique de travail du collège. La professeure et moi sommes satisfaits du résultat. Nous avons testé seuls au début comment inviter des contributeurs pour comprendre le fonctionnement du site. Après 2-3 tests nous avons pu maîtriser assez rapidement son mode de fonctionnement.

Nous souhaitons utiliser à nouveau Madmagz pour des projets futurs, peut-être encore dans ces dernières semaines si nous avons du temps pour présenter le voyage à Berlin auquel ont participé des élèves de 4° et 3°.

Les atouts

  • Le travail d’équipe : « Grâce à la fonction collaborative, chaque équipe m’a confié l’adresse mail d’un des élèves qui a ensuite été invité à contribuer à l’équipe de rédaction. Madmagz est donc un bon outil pédagogique pour favoriser le travail en équipe et motiver la rédaction de textes. Le fait de voir leur production prendre forme instantanément sous leurs yeux encourage les élèves à améliorer davantage leur travail ».
  • Un projet original et interactif : « Cette production originale et interactive a permis aux élèves de travailler efficacement et rapidement. Et surtout dans la bonne humeur ! »
  • Le gain de temps : « Nous avons consacré environ deux heures à la création du magazine : une heure pour préparer le squelette Mme Marchal et moi, ajouter les publicités à la fin du travail et corriger les dernières erreurs. La rédaction proprement dite sur le site avec les élèves a nécessité une heure de temps, rédaction du sommaire comprise ».

Pour consulter ce beau projet pédagogique, vous n’avez qu’à le feuilleter ci-dessous ! 

A mag created with Madmagz.