(Ré)apprendre l’anglais grâce à des tutoriels en ligne

Stéven Huitorel, professeur d’anglais au collège Jean Monnet BROONS (22) a créé une chaîne Youtube dont l’objectif est d’aider quiconque à se (re)mettre à la langue anglaise.

Cet article vous est proposé par Madmagz

Le concept est simple : aborder le maximum d’aspects de la langue anglaise, de la manière la plus claire et la plus ludique possible et permettre ainsi aux jeunes (et moins jeunes) de revenir sur des points non acquis en classe. Les nombreux élèves en décrochage, qui me disent qu’ils ne savent pas comment faire pour refaire surface sauront désormais à quelle porte frapper !

Beaucoup plus largement, cette chaîne s’adresse à toutes les personnes désireuses de se (re)mettre à l’anglais, indifféremment de leur âge ou de leur niveau d’étude.

En clair, un prof d’anglais à disposition, du son, des images, de l’humour, une démonstration, et une possibilité infinie de réécouter/re-visionner/répéter les vidéos, sur un PC, sur son mobile, sur sa tablette, etc… et cela, en toute gratuité.

Points-clés

  • Projet : (re)apprentissage de l’anglais grâce à l’usage de tutoriels en ligne
  • Nom du projet : Les Tutos de Huito
  • Objectifs pédagogiques : Apprentissage de la langue, lutte contre le décrochage scolaire, responsabilisation des élèves
  • Responsable du projet : Stéven Huitorel, professeur d’anglais au collège
  • Type d’établissement : Collège
  • Nom de l’établissement : Collège Jean Monnet BROONS (22)
  • Niveau scolaire : 6ème, 5ème, 4ème, 3ème
  • Matière : Anglais
  • Outils et ressources numériques : Youtube, tablettes, facebook

Contexte et objectifs pédagogiques

Le projet est né d’un constat, à la fois simple et difficile à surmonter : une fois qu’un élève décroche dans l’apprentissage d’une langue vivante, il lui est particulièrement compliqué d’inverser la tendance, et de surmonter les lacunes accumulées. Le seul conseil que je leur donnais avant que naisse ce projet était de se replonger dans leurs cahiers des années précédentes, mais cela était évidemment inutile et fertile. Un élève en difficulté a rarement la volonté et l’autonomie nécessaires pour prendre en charge seul cette tâche, et même s’il le fait, son cahier seul ne parviendra pas à le sauver (absence de son, de phonologie, de pratique orale, …)

Frustré de ne pas pouvoir aider ces élèves efficacement, j’ai donc mis au point un système de tutoriels vidéos, stockés sur la plate-forme Youtube, que j’ai baptisé « Les Tutos de Huito » : chaque capsule aborde en une dizaine de minutes un sujet différent :  Prononciation, intonation, accentuation, grammaire, vocabulaire, etc…

La motivation principale de ce projet était donc de permettre à mes élèves décrocheurs (mais pas seulement) de se refaire une santé en anglais, en dehors des limites de la classe.

Mais bien vite, le projet s’est développé et après quelques mois, plus de 2 000 personnes se sont abonnées à ma chaîne, et les vidéos ont été visionnées près de 90 000 fois. Le public est varié : jeunes, adultes, tous motivés pour reprendre les bases de la langue anglaise.

Acteurs-clés du projet

  • Le professeur : “J’ai travaillé seul. Mes capsules sont écrites, réalisées, montées et diffusées par mes soins, depuis mon petit bureau”.
  • Les élèves : De l’autre côté de l’écran, mes élèves étaient initialement les premiers concernés : sans eux, ces tutoriels n’auraient pas eu de sens, et c’est eux, aux départ qui m’ont donné envie de les créer de toute pièce. Ils réagissent aux vidéos, posent des questions via la chaîne ou directement en classe, proposent des idées de tutoriels, et partagent les vidéos sur les réseaux sociaux le cas échéant. Ils sont nombreux à me suivre sur la page facebook des Tutos de Huito, afin de suivre l’actualité du projet (articles, interviews, etc..)

pédagogie de projet anglais

Etapes-clés et points forts du projet

  • Création des tutoriels : J’ai tout d’abord effectué un premier essai de tournage, sur fond vert (incrustation en chrominance) afin de pouvoir diffuser un fond visuel (images, vidéos) L’absence de tableau était à l’origine un vrai souci, que je devais régler au plus vite afin d’avoir un support. Les tutos sont filmés grâce à mon appareil numérique réflexe. J’ai ensuite effectué une travail graphique sur l’élaboration des logos de la chaîne, car  l’esthétique générale du projet me tenait vraiment à coeur.
  • Visionnage des capsules vidéos à la maison puis en classe : Suite aux premières diffusions sur Youtube, j’ai engagé une réflexion personnelle sur les possibilités de pédagogie inversée inhérente à ce projet. Très rapidement, j’ai expérimenté la chose en classe, avec mes élèves. L’idée est simple, mais rudement efficace : les élèves visionnent la capsule vidéo chez eux, et en classe, nous mettons en pratique la notion abordée. Cela permet de limiter le cours “magistral”, et de se focaliser sur la pratique de la langue, en commun. Cette utilisation de mes tutoriels permet de gagner du temps en explications, et d’optimiser les échanges en classe.
  • Remédiation : J’ai également utilisé mes vidéos en tant que source de remédiation. Très souvent, je décèle chez des élèves des lacunes sur tel ou tel point de la langue, et je n’ai pas le temps physique de les aider à y remédier (j’ai à ma charge plus de 150 élèves). Je les dirige donc vers une de mes vidéos, qu’ils visionnent chez eux, je leur demande de prendre des notes, et vérifie la compréhension le cours suivant. Cette utilisation est réellement efficace, et a permis à un nombre important de mes élèves de combler leurs lacunes et de reprendre confiance, à leur rythme.
  • Libre-visionnage : Enfin, il y a tous ceux qui regardent les vidéos librement, sans que cela rentre directement dans le cadre du cours d’anglais. Ils s’auto-forment, et toute autonomie, et bénéficient directement du contenu des vidéos, et en particulier de l’aspect oral. (schémas intonatifs, accentuation, prononciation). C’est le vrai plus de ce projet.

Principaux apports du projet

  • Désacraliser l’apprentissage de l’anglais : Les Tutos de Huito sont une bonne manière de recoller les morceaux en anglais : l’idée est de désacraliser l’apprentissage d’une langue vivante.
  • Apporter un soutien écrit et oral aux apprenants
  • Leur redonner confiance, de leur faire prendre conscience que l’expression et la compréhension d’une langue vivante sont bien plus accessibles qu’il ne paraît.
  • Aspect ludique : La création d’un « personnage » (Huito) et l’humour présents dans les vidéos sont par ailleurs rassurants, et permettent aux personnes qui suivent les tutos de s’attacher à un style, et de se familiariser avec ma manière d’enseigner.
  • Flexibilité dans l’apprentissage (lieu et temps) : Qui plus est, la possibilité de visionner les vidéos à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, depuis n’importe quel outils (portable, tablette, pc, …) et en n’importe quel lieu (avec une connexion web) est un atout majeur. Les personnes que me suivent ont l’entière liberté d’aller à leur rythme, et d’adapter leur fréquence : les vidéos restent  toujours disponibles, et on sait où les trouver.
  • Enseignement gratuit : Enfin, et c’est un aspect essentiel du projet, les vidéos sont en accès totalement gratuit. Il me semble fondamental que la notion de savoir se partage, simplement.

pédagogie de projet anglais

Pour lire ou transférer cette étude de cas au format PDF : 

Pour télécharger notre Livre Blanc

Osons Innover vous est proposé par Madmagz, un site qui permet de créer des journaux scolaires au format web, PDF ou papier.