Tutorat numérique : des CM2 forment des maternelles

Beau cas d’innovation et de solidarité présenté par Jean Marie Lelong, directeur de l’école primaire de Carlepont : dans le cadre de son programme “Numérique et Humanité(s)”, le Groupe scolaire Carlepont pratique le tutorat numérique entre les élèves de primaire et de maternelle de grande section sur des thématiques diverses : les dangers domestiques, la reconnaissance des chiffres et des lettres, la reconnaissance des parties du visage… et ce à l’aide d’outils numériques comme la tablette, le TBI,  les ordinateurs, les livres numériques, etc.

Cet article vous est proposé par Madmagz

Points-clés

  • Projet pédagogique : Le tutorat numérique inter-classes
  • Objectifs pédagogiques : Autonomie, responsabilisation, solidarité, compétences en TICE
  • Responsable du projet : Jean- Marie Lelong, directeur d’école primaire et Sarah Da Paixao, professeur des écoles en maternelle.
  • Durée du projet : Reconduit chaque année
  • Établissement : Groupe scolaire Carlepont, Oise
  • Niveau scolaire : CM1, CM2, Maternelle
  • Matière : Informatique
  • Outils et ressources : PC, tablette, le TBI (tableau blanc interactif), les livres numériques, logiciels

Contexte et objectifs pédagogiques

Contexte

Le Groupe scolaire Carlepont a lancé une initiative de solidarité en mettant en place début 2013 une activité hebdomadaire de tutorat entre ses élèves de primaire et de maternelle grande section. Cette initiative permet aux plus grands d’aider les plus jeunes à manipuler les outils informatiques. Les CM2 jouent leur rôle avec conviction et transmettent leurs connaissances avec plaisir. Les élèves de maternelle sont motivés et heureux de travailler avec des Grands ! Les progrès sont aussi nombreux que rapides : manipulation de la souris, du clavier, utilisation de logiciels…

Objectifs pédagogiques

Ce travail d’entraide entre pairs, un tuteur, un tutoré, en couple, pendant une année scolaire, permet aux élèves de maternelle d’acquérir de nouvelles compétences transversales et aux élèves de CM2 de conforter leurs acquis, de les transmettre, de mieux cerner la notion d’apprentissage, d’adopter un nouveau statut (de tuteur) très valorisant.

  • Le partage de savoir-faire
  • Initier les plus jeunes à l’usage des outils numériques
  • Motivation et bien-être des élèves (maternelle)
  • Revalorisation des élèves (primaire)
  • Renforcer la solidarité

Screenshot 2015-04-17 at 5.09.50 PMActeurs clés du projet

Sarah Da Paixao, professeur des écoles en maternelle et J.M. Lelong, Directeur.

Les enseignants se concertent et décident de la progression annuelle, des sites utilisables, du matériel à prévoir, du temps des séances. Les principaux objectifs (pour les enfants de maternelle) :

Maîtriser les fonctions de base :

  • Désigner et nommer les principaux éléments
  • Allumer et éteindre l’équipement informatique
  • Je sais lancer et quitter un logiciel
  • Déplacer le pointeur, placer le curseur, sélectionner, effacer et valider

Lire un document numérique :

  • Utiliser les fenêtres, ascenseurs, boutons de défilement, liens, listes déroulantes, icônes et onglets.
  • Repérer les informations affichées à l’écran.

Écrire un document numérique

  • Saisir les caractères en minuscules, en majuscules, les différentes lettres accentuées et les signes de ponctuation.
  • Utiliser les fonctions copier, couper, coller, insérer, glisser, déposer.
  • Imprimer un document.

Échanger avec les TUIC (techniques usuelles de l’information et de la communication)

  • Envoyer et recevoir un message.
  • Dire de qui provient un message et à qui il est adressé.

Etapes-clés du projet

Ce Tutorat Numérique possède les particularités suivantes :

  • Il s’agit d’élèves d’âges très différents (5 ans d’écart) et de classes différentes.
  • Les compétences initiales sont très différentes (les enfants de maternelle sont non lecteurs)
  • Les activités menées s’inscrivent dans un champ très vaste : motricité fine, graphisme, lecture, écriture, calcul,…

Les étapes clés du projet s’articulent autour de la transmission de savoirs numériques de classes de primaires à des maternelles. Ce projet permet des échanges entre pairs avec de réels apprentissages à la clé. Les élèves sont dans l’échange, la justification, le refus, l’argumentation…

L’enseignant de CM2 planifie une séance préparatoire avec les élèves, chaque semaine, afin de préparer le tutorat. Le programme de la séance est parcouru et les sites ou logiciels sont mis en mémoire dans les PC élèves. Le but de la séance est dévoilé et les consignes précisées : ordre des actions, sauvegardes ou non, impression ou non… Cette préparation est réalisée par les élèves sur leur PC et par le Maître au TBI.

Après la séance, les élèves de CM2 indiquent comment elle s’est déroulée et en font le bilan. Les enseignants procèdent de même avant la séance suivante.

Screenshot 2015-04-17 at 5.10.00 PM

Principaux apports du projet

Un livret de Tutorat a été élaboré et reprend les objectifs suivis :

  • Activité favorisant l’entraide : Les enfants sont toujours deux devant l’ordinateur : les plus compétents aident les plus faibles.
  • Observation/écoute : Développement des capacités d’observation et d’écoute pour répondre aux consignes ou avancer dans le déroulement. Développement de la patience.
  • Diversité des exercices proposés : Impossible de proposer sur un autre support des exercices aussi divers que des labyrinthes, des mémorys (visuels et auditifs), des jeux d’attention visuelle
  • Excellent pour la motricité fine
  • Obligation d’être précis pour cliquer où l’on veut

  • Support de langage et d’apprentissage de l’écriture et de la lecture : Acquisition de vocabulaire, (association clic/objet et nom de l’objet) répétition des consignes,…

  • Instrument de création : On dessine, on peint, on assemble, on scanne, on modifie les images. On peut stocker les travaux.

  • Égalité : Utilisation d’un même matériel par tous les élèves.

  • Instrument de liaison et d’accès aux ressources : Possibilité de communication entre enseignants et d’échanges de pratiques. Accès aux ressources pour le maître pour les élèves.
  • Autonomie : Un enfant de maternelle peut être autonome : allumer, mettre un cédérom, lancer un programme, demander de l’aide ponctuellement ….
  • Respect du rythme de chaque enfant : L’enfant peut avancer à son rythme dans l’apprentissage qui lui est proposé : différents niveaux d’utilisation.

Pour en savoir plus sur les séances de tutorat numérique, voici quelques exemples :

  • Tutorat numérique et dangers domestiques  : La dernière séance était consacrée aux dangers domestiques. Les pièces de la maison sont, pour les enfants, des lieux à risques qu’il vaut mieux connaître, pour les éviter. Avec un logiciel en ligne spécialement conçu pour la prévention, les élèves ont pu découvrir les pièges quotidiens et apprendre à y remédier, le tout, en s’amusant.
  • Les dangers de la maison : En utilisant les PC et un logiciel, les élèves découvrent les risques de tous les jours, à la maison ou à l’école. Les tuteurs ont préparé cette séquence de manière à ne pas avoir besoin de « toucher » le PC. Seuls les élèves de maternelle ont ce droit. Un diplôme de prévention sera remis ensuite, après une évaluation des connaissances liées à ce sujet.
  • Reconnaissance de chiffres et de lettres : Au programme, reconnaissance de lettres et de chiffres sur le PC. Des échanges entre élèves qui sont remarquables !

En septembre 2014, Jean-Marie Lelong a lancé le programme “Numérique & Humanité(s)” à l’école de Carlepont. Celui-ci place le numérique comme dénominateur commun d’une approche pluridisciplinaire liée à l’éducation, aux Droits de l’Enfant et à la Diversité Culturelle, permettant la validation de tous les paliers du socle commun de connaissances et de compétences. Le numérique est utilisé et décliné dans toutes les matières et tous les niveaux. Un site internet (www.ecoledecarlepont.fr) a été créé et rend compte quotidiennement des activités pédagogiques et productions des élèves (plus de 1500 articles et 200 vidéos).

Les actions et projets numériques de l’école de Carlepont ont été présentés sur la plateforme Demotice du Salon Educatice, édition 2014.

logo demotice

Pour lire ou transférer cette étude de cas au format PDF 

Pour télécharger notre Livre Blanc

Osons Innover vous est proposé par Madmagz, un site qui permet de créer des journaux scolaires au format web, PDF ou papier.