Collaboration numérique “gourmande” entre deux collèges grec et français

Tell me what you eat, échange interculturel sur la culture et la nourriture grecque et française

Les élèves du collège Pasteur à Vrigne les Bois (Académie de Reims) ont collaboré avec des élèves d’un établissement grec sur un projet autour de la nourriture et des habitudes alimentaires dans les deux pays. Au programme : la réalisation d’interviews vidéos dans les deux langues ainsi que la création d’un calendrier culturel/culinaire, questionnaire collaboratif, d’une carte interactive et d’un magazine numérique.

Ce projet est lauréat du Grand Prix Madmagz 2015 des Projets Pédagogiques Innovants dans la catégorie « Collège ».

Cet article vous est proposé par Madmagz.

Points clés

  • Nom du projet : Was Isst Du ? Tell Me What You Eat
  • Projet pédagogique : Projet linguistique anglais-allemand pour découvrir la culture grecque à travers une collaboration avec un collège grec.
  • Objectifs pédagogiques : Découverte d’une nouvelle culture, acquisition de compétences linguistiques, utilisation d’outils numériques
  • Responsable du projet : Laurence Couvreur, professeur d’anglais, et Sophie Delobel, professeur d’allemand
  • Date du projet : de septembre 2014 à juin 2015
  • Établissement : Collège Pasteur, Vrigne aux Bois, Académie de Reims et Gimnasio Sykies, Thessalonique.
  • Niveau scolaire : Collège, de la 6ème à la 3ème
  • Matière : anglais et allemand
  • Outils et ressources numériques : Twinspace (plateforme de collaboration eTwinning), TitanPad, Thinglink, Padlet, MovieMaker, formulaires Google, quiz de Learnings Apps, Skype, Madmagz.

Contexte et objectifs pédagogiques

Contexte

Ce projet eTwinning (projet de collaboration virtuelle entre des établissements européens) entre dans le cadre de la découverte des coutumes du pays partenaire et l’ouverture culturelle, un aspect essentiel, afin de permettre aux élèves scolarisés dans un établissement REP (Réseau d’Enseignement Prioritaire) d’élargir leurs horizons.

728x90

Objectifs

L’objectif initial était de permettre aux classes impliquées d’utiliser, dans un contexte authentique et varié, les langues étrangères qu’ils étudient en classe (l’anglais et l’allemand), sans être complexés par leur niveau, leurs partenaires étant eux aussi en situation d’apprentissage de ces langues.

  • Améliorer par la pratique les compétences en anglais et en allemand
  • Développer les compétences numériques Internet et ses outils
  • Développer l’autonomie et l’initiative
  • Apprendre à utiliser du matériel numérique (caméscope, dictaphone MP3)

Acteurs clés du projet

Enseignantes

  • En France : deux professeurs d’allemand et d’anglais, à l’origine du projet, et impliquées du début à la fin. Elles ont travaillé avec une même classe, parfois en co-intervention lorsque les activités le demandaient (réalisation des interviews vidéo dans les deux langues de travail, séance Skype, séance de travail en « chat » grâce à Titanpad …). Ainsi qu’une enseignante d’anglais intervenant auprès d’une classe de SEGPA, pour des participations ponctuelles.
  • En Grèce : une enseignante de technologie, avec la participation ponctuelle d’une collègue enseignant l’allemand.

Élèves

  • Les élèves grecs d’une classe équivalant 3ème avec 4 élèves plus âgées : ce projet faisant suite à un précédent projet eTwinning mené avec les mêmes partenaires l’année précédente, certaines élèves grecques se sont impliquées afin de jouer un rôle de tutrice auprès de leurs camarades plus novices.
  • Les élèves français d’une classe de 3ème.
  • Les élèves français d’un groupe de besoin « anglais » de 6ème.
  • Les quelques élèves français d’un groupe de 4ème.
  • Les élèves français de 5ème et de 4ème SEGPA.

Activités clés du projet

  • Présentation personnelle : Organisée autour d’un jeu de « qui suis-je », au cours duquel les élèves français ont enregistré leurs présentations personnelles, en allemand, sous format audio. Ils ont ensuite mis en ligne des photos d’eux sur le Twinspace, et les élèves grecs ont dû, dans la découverte de leurs camarades, associer descriptions et photos.
  • Présentation vidéo des deux établissements : Les élèves ont choisi les lieux à montrer, rédigé les textes de présentation des endroits retenus, et sont allés, par binômes sans supervision d’adulte, filmer les différents lieux qu’ils ont souhaité mettre en avant.
  • Organisation d’une séance « quiz » : Chaque groupe a préparé des questions (en anglais et en allemand, préparées au cours d’une séance en co-animation) à propos de leur vidéo. Ce quiz s’est déroulé en visioconférence, dans les deux langues, et l’établissement gagnant a reçu une petit cadeau créé par les perdants.
  • Organisation d’un concours de logos par les élèves volontaires, afin de représenter le projet. Tous les élèves impliqués ont eu la possibilité de voter, de façon électronique, pour leur logo préféré. Le logo vainqueur sert d’image d’illustration sur le Twinspace.
  • Calendrier culturel : Activité qui s’est déroulée tout au long du projet. Les élèves ont réalisé, sur le Twinspace, un calendrier (en lien avec la nourriture festive). Pour chaque date importante, certains élèves ont réalisé des présentations (textes illustrés, diaporamas) des repas associés aux festivités.
  • Création de différents supports : quiz, document de présentation, dessin, présentations illustrées, dégustations, etc, sur le thème de Noël et de la galette des rois.
  • Interviews vidéo : Activités phares du projet, réalisées à trois reprises au cours de l’année. Ces interviews (bilingues la plupart du temps, parfois préparées lors de séances en co-intervention) portent sur des sujets choisis par les élèves (le petit-déjeuner, les repas principaux, la nourriture festive). Selon les thèmes, les questions ont été posées soit par les élèves français, soit par les élèves grecs, et les partenaires avaient pour mission de réaliser une vidéo à leur tour, en répondant aux questions posées, afin de procéder à un véritable échange culturel.
  • Élaboration d’un questionnaire : En équipes bi-nationales, par l’intermédiaire d’un outil de chat et d’écriture collaborative (TitanPad). Le questionnaire (dans les deux langues) porte sur les habitudes alimentaires. Une fois les questions validées par les équipes de travail (chaque équipe bi-nationale était responsable d’un thème, et avait libre choix d’utilisation de la langue de travail), elles ont été compilées dans un formulaire Google par certains des élèves français. Tous les élèves impliqués ont par la suite répondu aux questions, et les élèves grecs ont, dans le cadre de leur cours de technologie, produit une synthèse comparative des réponses.
  • Réalisation collaborative d’une carte interactive des spécialités culinaires des pays partenaires. Les élèves ont travaillé en équipes, sous une organisation différente : les élèves français devaient effectuer des recherches sur la spécialité d’une région grecque, sous la supervision d’une équipe grecque, et vice-versa. Une fois les résultats des recherches validés par les partenaires, tous les documents créés ont été organisés dans une carte interactive, contenant des liens vers les différentes productions (créée grâce à Thinglink).
  • Phase d’évaluation : seconde activité-clé. La toute dernière étape a été l’évaluation du projet par les élèves, conçue comme une véritable activité, au cours de laquelle les deux classes principalement impliquées ont été amenées à donner leurs impressions et leurs retours dans un mur « Padlet« .

Principaux apports du projet

Ce projet a permis de développer davantage la collaboration interlangues dans l’établissement, ainsi que le travail en équipe, en passant avec succès le pas de la co-animation, les élèves ayant réagi très positivement, et spontanément, à l’expérience, et demandant à la renouveler.

  • Mise en avant du travail interdisciplinaire
  • Amélioration du point de vue sur l’utilité des langues
  • Mise en pratique des enseignements linguistique et technologique
  • Amélioration de la collaboration entre les élèves
  • Acquisition d’autonomie, d’organisation du travail et de la prise en main du matériel
  • Implication des élèves lors des interviews
  • Valorisation du travail accompli

Cette approche culturelle leur a permis de se découvrir, mais également de manipuler de façon authentique et variée les langues étrangères étudiées en classe; ils ont également développé leurs compétences de manipulation d’outils numériques, ainsi que leurs capacités à collaborer, à la fois en classe et à distance.

Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu du projet au format Madmagz.  

 

 
 Télécharger ce retour d’expérience au format PDF

Osons Innover vous est proposé par Madmagz, un site qui permet de créer des journaux scolaires au format web, PDF ou papier.