Archi’Vert : la classe de 5ème du Collège Vert d’Aignan construit son écoquartier

Sensibilisation à l'écologie - Géologie - Travail en collaboration - Compétences TICE
Les acteurs du projet “Archi’Vert”, 2015 (Académie de Toulouse)

Les élèves de 5ème du Collège Vert d’Aignan (Académie de Toulouse) s’initient à l’écologie dans le cadre d’un projet d’Arts plastiques intitulé “Archi’Vert”, consistant en la construction de la maquette d’un écoquartier. Ce travail est présenté dans un magazine numérique Madmagz. Témoignage de Pascal Mousquès, professeur d’Arts plastiques.

NB: Ce projet a été soumis dans le cadre du Grand Prix Madmagz 2015 des Projets Pédagogiques Innovants 2015. Il répond aux exigences des EPI – thématique « Transition écologique et développement durable ».

Points clés

  • Nom du projet : Archi’Vert
  • Projet pédagogique : Réalisation de la maquette d’un écoquartier
  • Objectifs pédagogiques : Sensibilisation à l’écologie, Compétences TICE, créativité, travail en collaboration
  • Responsable du projet : Pascal Mousquès, professeur d’Arts plastiques
  • Date du projet : Janvier 2015 – Janvier 2016 (10 mois)
  • Établissement : Collège Vert, à Aignan, Académie de Toulouse
  • Niveau scolaire : 5ème
  • Matières :  Arts plastiques
  • Outils et ressources numériques : Appareil-photo numérique, logiciel Sketchup, Powerpoint, Madmagz.

Contexte et objectifs pédagogiques

Ce projet a pris la forme d’un atelier artistique hebdomadaire, validé par la DAAC de Toulouse. Il a été réalisé le mercredi après-midi par de jeunes élèves de 5e internes.

Les objectifs sont multiples :

  • Créer, imaginer un projet en tenant compte d’une réalité et de ses spécificités (tracé routier définitif, terrains pentus,…)
  • Découvrir les métiers et les composants liés à la construction bioclimatique.
  • Travailler avec plusieurs partenaires extérieurs (architectes, services de la mairie, animateurs etc.) et intérieurs (collègues de disciplines).
  • Utiliser les TICE  : avec des captures photographiques, filmiques in situ, puis des conceptions virtuelles de projets sur Sketchup suivies d’un diaporama.
  • Participer à un concours national d’architecture et trouver une résonance à ce travail.
  • Faire écho à la COP 21.

Acteurs clés du projet

  • DAAC de Toulouse
  • Mairie de la commune
  • Marc Cremoux (animateur)
  • Vaskene Bastadjian (architecte DPLG)
  • Collègues (environnement, technologie, documentation et physiques)
  • Pascal Mousquès (initiateur du projet)

epi-banner

Activités principales

Le projet a consisté à réaliser une maquette d’un écoquartier à partir d’une partie vide et à forte déclivité du lotissement communal de notre village. “Le collège travaillant essentiellement sur les problématiques environnementales, il m’a semblé opportun de s’approprier cet environnement proche afin d’y projeter une création verte en symbiose avec l’option majeure du collège et de l’année de la Cop 21”, explique Pascal Mousquès.

  • “Les élèves se sont d’abord appropriés les lieux en se rendant sur place et en effectuant essentiellement des relevés photographiques.
  • Ensuite, nous avons informé la mairie de notre démarche qui, à notre demande, nous a alors fourni les plans du lotissement et les différents relevés topographiques.
  • La phase suivante a été créative durant laquelle les élèves ont élaboré sur papier quatre maisons respectueuses de l’environnement.
  • Pour parfaire ou réorienter certaines idées, nous avons ensuite fait appel à un spécialiste en environnement et à un architecte DPLG. Ces deux professionnels sont venus au collège distiller leurs précieux conseils et réorienter quelques projets réalisés alors sur sketchup à ce moment là.
  • Une fois arrêtés, les projets virtuels ont été créés sur une base faite de boîtes de chaussures reproduisant le relief accidenté du lotissement”.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Sensibilisation à l'écologie - Géologie - Compétences TICE - Travail en collaboration
Maquette finalisée du projet “Ecoquartier”, Collège Vert d’Aignan, 2015 (Académie de Toulouse)

Principaux apports du projet

  • Épanouissement des enfants qui ont réalisé un projet ambitieux dans son intégralité.
  • Découverte diffuse des métiers, sans cours magistral.
  • Sentiment d’appropriation de l’espace urbain … comme de vrais professionnels en exercice.
  • Approche de Sketchup comme outil de travail et non comme jeu.
  • Fierté d’avoir présenté la réalisation à M. Le Maire et de participer au concours Batissiel.

Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu du projet au format Madmagz.

 

Osons Innover vous est proposé par Madmagz, un site qui permet de créer des journaux scolaires au format web, PDF ou papier.