Une enquête relayée sur Twitter à l’origine du journal scolaire « Auber News »

Cécile Saint-Martin, professeure de CM2 à l’école Jean Macé (Aubervilliers, académie de Créteil) raconte l’histoire insolite qui se cache derrière la genèse de leur journal de classe Auber News. Une histoire qui implique une journaliste,  Clara Beaudoux, une enquête relayée sur Twitter, le « Madeleine Project », et une volonté de trouver des méthodes innovantes de donner le goût de l’écrit à des élèves de CM2. Retour d’expérience.

Points clés

  • Nom du projet : Auber News
  • Projet : Réalisation d’un journal scolaire
  • Responsable du projet : Cécile Saint-Martin, professeur des écoles
  • Établissement : Ecole Jean Macé (Aubervilliers, académie de Créteil)
  • Niveau scolaire : CM2
  • Outils et ressources numériques : MadmagzTwitter

Contexte

Trouver des idées innovantes pour inciter les élèves à écrire

« Le challenge chaque année est de trouver des idées motivantes pour inciter les élèves à écrire », explique Cécile Saint-Martin, professeure de CM2 à l’école Jean Macé (Aubervilliers, académie de Créteil). « Aussi, l’année dernière,  j’ai voulu travaillé la production d’écrit à travers  la création d’une capsule temporelle. Il s’agissait pour les élèves d’ écrire une lettre où ils se présentaient et dans laquelle ils faisaient un souhait pour eux et pour la terre dans le futur. Ils décrivaient également un objet qu’ils  voulaient voir évoluer ».

Le déclencheur : le #MadeleineProject mené par la journaliste Clara Beaudoux

« A l’inspection », poursuit la professeure, « une personne qui suivait notre projet a entendu parler de l’existence d’une journaliste, Clara Beaudoux, qui  racontait sur Twitter son  histoire incroyable : elle avait  découvert les affaires d’une enseignante dans la cave de l’appartement qu’elle loue. Cette enseignante s’appelait Madeleine et  avait enseigné à l’école Jean Macé pendant la seconde guerre mondiale ».

« J’ai montré la première saison via Twitter à mes élèves et nous avons décidé de la contacter. Elle a très vite accepter et ensemble, nous avons réfléchi à ce que nous pouvions apporter à son projet. C’est à la suite de cette rencontre qu’elle nous a confié la mission de retrouver un ancien élève de Madeleine. Pour pouvoir dialoguer avec elle et faire part de nos recherches, c’est très naturellement que nous avons ouvert un compte Twitter pour la classe. Cette mission nous a amené à faire des recherches historiques sur la ville, à rencontrer des historiens locaux, à aller aux archives municipales. Énormément de données ont été collectées sur notre ville et à la fin de l’année scolaire, je ne voulais pas que tout cela se perde. De plus, travailler avec une journaliste comme Clara a été très enrichissant pour la classe.

« Parler de notre ville »

« C’est donc très rapidement que m’est venue l’idée de créer à la rentrée un journal où il serait possible de parler de notre ville, continuer à mieux la connaitre et la mettre ainsi davantage en valeur. Les élèves ont tout de suite adhéré au projet ».

Le déroulement du travail journalistique

  • Abonnement à un quotidien : La classe s’est tout d’abord abonnée à un quotidien afin de travailler sur les spécificités de ce mode de communication.
  • Conférences de rédaction et attribution des rôles : Elle a ensuite organisé des premières réunions de rédaction afin de déterminer les rôles des élèves, en essayant de focaliser les sujets des articles sur la ville d’Aubervilliers.
  • Rédaction : Les premières séances servent à faire des recherches et à taper l’article sous open office. Ils écrivent non seulement sur l’actualité de leur ville, mais aussi sur les sujets qu’ils ont abordé en classe et sur leurs centres d’intérêt, comme les mangas, les Pokémon ou encore la création d’une chaîne YouTube.
  • Relecture et mise en forme du magazine : Ensuite, après relecture et correction, la professeure envoie aux élèves le lien du magazine Madmagz en tant que collaborateurs et ils créent seuls leur page avec leurs photos. À la fin du mois, la classe se réunit pour décider quel article fera la une et dans quel ordre apparaîtront les autres.

« Nous sommes seulement à la rédaction du troisième numéro donc tout n’est pas arrêté et évolue en permanence », précise l’enseignante.

Principales réalisations

  • Auber News, un journal scolaire portant sur les centres d’intérêt des élèves, des sujets abordés en classe et l’actualité de la ville d’Aubervilliers
  • Le profil Twitter de la classe (@cm2aJeanMace) :

L’édition d’octobre 2016 d’Auber News :

La première édition du magazine est disponible ici.

Principaux apports du projet

« Ce journal scolaire a été une expérience très enrichissante pour la classe ». Les élèves ont pu :

  • S’initier au journalisme (recherche documentaire, rédaction d’articles)
  • Travailler avec une journaliste
  • Apprendre à travailler en équipe
  • Participer à un projet historique
  • Gérer un réseau social : Twitter
  • Réaliser la production d’un magazine de A à Z
  • Développer leur culture générale,
  • Utiliser des outils numériques,
  • et approfondir leurs compétences rédactionnelles.

Osons Innover vous est proposé par Madmagz, un site qui permet de créer des journaux scolaires au format web, PDF ou papier.